Une directrice d’école maternelle du centre de la France a provoqué une polémique en décidant de supprimer la traditionnelle venue du Père Noël dans son établissement au nom du respect des «différentes croyances».

Une directrice d’école maternelle du centre de la France a provoqué une polémique en décidant de supprimer la traditionnelle venue du Père Noël dans son établissement au nom du respect des «différentes croyances».

Selon une note de la directrice de l’école du Grand-Clos de Montargis (centre), «cette année, afin des respecter les différentes croyances ainsi que les valeurs de l’école laïque, le Père Noël ne viendra pas à l’école». La note précise qu’il sera remplacé par un spectacle de marionnettes.
L’inspection académique a invoqué une «maladresse» de la directrice, à qui les parents reprochent d’avoir cédé aux «pressions d’une dizaine de familles musulmanes».
Cette décision, «reposant sur de prétendus rejets de comportements confessionnalistes, est un «contresens total», s’est indigné le maire Jean-Pierre Door dans une lettre adressée à la directrice.
Habituellement, le Père Noël passe chaque année dans cette école pour distribuer les cadeaux aux enfants, rappelle l’élu, qui ne note «aucun caractère religieux dans l’image du Père Noël». «Bien au contraire le caractère parfaitement profane de cette image est avéré et procède d’une tradition à laquelle nous sommes attachés», écrit-il.
article rédigé par : M. Callois